la ferme d’Ailly

La ferme d’Ailly a été acquise par Léonce Fougeron en 1868. Léonce habite au château de Breilly construit par sa mère, et développe la ferme du château depuis quelques années. Il agrandit considérablement sa propriété en acquérant la ferme d’Ailly, en doublant quasiment ses terres agricoles.

localisation

La ferme est située à 1,5 km au Sud-ouest de la sortie d’Ailly-sur-Somme, sur la D97 entre Ailly-sur-Somme vers Bovelles.

cadastre napoléonien

Le cadastre napoléonien date de 1834 et est accessible sur le site internet des archives départementales de la Somme.

Lien vers le tableau assemblage d’Ailly-sur-Somme : http://goo.gl/0UNcZk.

La parcelle où se trouvera la ferme d’Ailly (elle n’est pas encore construite à l’époque) se situe sur la section D, 1ère feuille: http://goo.gl/6QXm53.

Les parcelles où sera construite la ferme semblent être les parcelles 117, 118, 119bis et ?.

ferme d'Ailly - cadastre napoleonien - 1834 by .

carte d’état-major

Il n’y a pas de ferme visible sur la carte d’état-major de 1820-1866, trouvée sur géoportail.fr : http://geoportail.fr/url/7F7BUW

ferme d'Ailly - carte etat major  1820-1866 - fleche by .

plan parcellaire des propriétés de Mr Courier de Méré

La ferme est visible sur ce plan sur tissu datant de 1897. La ferme appartenait alors à Jean Courier de Méré, beau-fils de Léonce Fougeron. Voir la page dédiée à cette carte.
Voici 4 photos montrant des détails sur la ferme d’Ailly :

plan de l’armée de 1900

Un plan provenant du ministère de la guerre et datant de 1900 représente la ferme d’Ailly.
Lien direct: http://goo.gl/Jkfqig
Source: collections numérisées de la bibliothèque d’Abbeville

plan de 1900 by .

achat de la ferme par Léonce Fougeron

Le 28 Janvier 1868, l’acquisition de la ferme d’Ailly a été officialisée par l’acte notarié dressé devant Maître Derouvroy, à Picquigny. La vente porte sur une surface de 11817,31 ares et pour un prix de 167000 francs.  L’acte peut être consulté aux archives départementales de la Somme sous la référence 3E26.567. Des photos de l’acte peuvent être consultées ici : http://goo.gl/QLeCKp.

D’après cet acte, la succession des divers propriétaires peut être établie comme suit.

  • Entre 1867 et 1868, la ferme appartenait en indivision :
  • En 1867, ces derniers ont hérité ces terres de Gaston Haudicquet du Quesnoy (voir fiche geneanet) et sa femme Louise Boitel de Dienval (voir fiche geneanet), originaires de Compiègne. De 1867 à 1868 au moins, la fermé est louée à Norbert Legry et sa femme Désiré Philippe.
  • Les époux du Quesnoy avaient eux-même acquis la ferme en 1837 de Jean-Baptiste Senart et son épouse Louise Elisa Bergançon, demeurant à Cottenchy (80), pour 100.000 francs payés comptant.
  • Il est fait mention de la vente du terrain par Chrétien Geoffroy WEISS, de Paris, à Senart en 1831.
  • En 1826, ce sont Liefman CALMER et sa femme Rachel Moise ISAKS qui vendent la propriété à Weiss. Liefman Calmer est français d’origine hollandaise de confession juive.
  • Pour finir, en 1775, le couple Calmer et Isak ont acquis par adjudication la propriété qui faisait partie des terres d’Ailly, dépendant de la baronnie de Picquigny, « sur la poursuite des créanciers du duc de Chaulnes« . Par cet achat, Lefman Calmer est devenu baron.

construction de la ferme

On peut raisonnablement supposer que la ferme a été construite autour du milieu du XIXème siècle (même époque que la ferme du château) par le couple Haudicquet du Quesnoy de Compiègne. La ferme était alors probablement louée en fermage ou métayage.

vente Courier-Pecquet

En 1924, la ferme d’Ailly est vendue à la famille Pecquet Gabriel en même temps que la ferme du château. Voir les détails de l’acte.

les locataires de la ferme

(informations transmises par Philippe P.)

Les recensements d’Ailly consultés sur le site des Archives de la Somme nous renseignent sur les différents fermiers de la ferme d’Ailly :

  • En 1851, p 24/27, le fermier est Benjamin VAGNIEZ, 53 ans.
  • En 1872, p 5/19, le document ne permet pas de faire la différence entre la ferme d’Ailly et celle de Toulay.
  • En 1881, p 21/23, le fermier est Alfred JUMEL, 40 ans.
  • En 1906 et 1911, Jules DANJOU, né le 18/09/1876 à TROISVILLES (Nord), son épouse et leur fils Jules, né en 1905 à Ailly.
    Sur le lien suivant http://goo.gl/zGh9I3, on retrouve son registre matricule (aller page 26/566). Mobilisé pendant la guerre 14-18, il quitte ensuite Ailly pour retrouver son Nord natal.

Reste à prendre le temps d’aller aux Archives pour consulter les recensements de l’entre-deux guerres (non disponible en ligne).

histoire contemporaine

(source Philippe P.)

Pendant les combats des 5-6 juin 1940, le P.C. de la 9ème Cie (60 R.I.) y était installé.
La ferme a été reconstruite à la fin des années 50 par Gabriel Pecquet, avec des dommages de guerre. A cette époque, Gabriel (qui en cultivait les terres auparavant et qui allait avoir 60 ans) a loué le tout à Irénée et Christine THIBAUT-VANDENBOOSCHE. Après la mort de Gabriel en 1980, la famille THIBAUT est devenue propriétaire.

Pour aller plus loin

La date de construction peut être déduite en consultant les régistres castraux aux archives départementales de la Somme (série 3p).
L’acte de vente de 1868 fait mention de nombreux actes notariaux qui fourniront sans doute des informations sur la ferme et ses propriétaires (série 3e).