la veuve Fougeron

signature - L.Fougeron, née CoulonL’importance de Louise FOUGERON peut aisément être sous-estimée. Et pourtant, il semble que ce soit le personnage principale à l’origine de la construction du château, et elle seule.

Louise est née à Amiens, le 12 décembre 1814. Elle est la fille de François Angélique COULON, rentier (?) né en 1780 à Paris et de Adèle Céline LEFEBVRE, native d’Amiens rue Faubourg saint Martin 120 (?), et elle-même issue d’une famille de riches commerçants.

Louise se marie avec Adolphe FOUGERON, notable de Orléans. Les noces ont lieu à Amiens le 5 avril 1836, mais le ménage s’installe à Orléans, au 10 rue de la Clouterie. Ils auront deux enfants : Léonce en 1837 et Alice en 1839. Au recensement de 1841, Louise et sa famille habite encore à Orléans, avec 4 domestiques (lien).

Le 18 Décembre 1841, soit après 5 ans de mariage, Louise perd son mari. Seule avec ses deux enfants, la désormais veuve FOUGERON revient dans sa région natale et construit le château à Breilly. Elle élève ses enfants à Breilly et agrandi la propriété continuellement.

Le veuve semble nouer des liens privilégiés avec son fils Léonce, qui vit au château auprès d’elle et qui construit la ferme contiguë. Dans son testament (voir les détails dans les sources), la vielle dame mentionne même une relation tendue avec sa fille.

Elle décède en son château  le 10 Septembre 1874, âgée de 59 ans.
Elle désire être enterrée au cimetière de la Madeleine à Amiens, auprès des siens. La tombe de la famille COULON/LEFEBVRE/BOUCHON a pût être trouvée, mais la veuve FOUGERON n’y figure pas. Peut-être existe-t-il une seconde sépulture de la famille à la Madeleine, notamment avec sa sœur Louise LAURENT, née COULON ?