châteaux brique et pierre en Picardie

brique et pierreLe livre de Josiane Sarte, Châteaux brique et pierre en Picardie (Nouvelles Éditions Latines, 2001) cite le château de Breilly dans la liste des châteaux détruits de la région, ayant un style brique et pierre.
Ce livre nous aide à imaginer à quoi ressemblait le château et décrit des bâtisses du même style et de la même période, comme celui de la famille Saint à Flixecourt.

description du château de Breilly, à la lumière du livre

architecte

L’architecte est inconnu. Peut-être était-ce Victor Delefortrie (1810-1889) qui était avec son fils Paul (1843-1910), un architecte renommé et actif dans la Somme ? Le château de Flixecourt, construit entre 1884 et 1886 sur la base de plans de Paul Delfortrie, montre quelques ressemblances avec le château de Breilly. De nombreuses esquisses et plans des Delefortrie sont consultables sur le site des archives de la Somme et donne une idée du style architecturale de la deuxième moitié du XIXème siècle.

style

Le château est de style « brique et pierre ». Ce style « polychrome » ou encore « Louis XIII » était en vogue à l’époque, mais existait déjà dès le XVème siècle (par exemple, le château de Rambure).

Les matières premières, les briques et la pierre, étaient largement disponibles dans la région, mais le choix de ce style est aussi esthétique.
Au XIXème siècle, ce n’est plus la noblesse mais les notables et autres industriels qui construisent ces riches demeures. Un imposant château avait comme but de montrer la richesse du propriétaire. La famille Saint pour le château de Flixecourt et la famille Fougeron pour celui de Breilly en sont de très bons exemples.

plan

Le château comprends un long corps de logis dont les deux extrémités sont terminées par des pavillons de même facture que l’avant-corps marquant l’axe du bâtiment (un corps de logis flanqué de deux courtes ailes en retour d’équerre).
Le plan général du château reste très classique : symétrique selon un axe Est-Ouest, aucune dépendances ne vient se greffer au « I » que forme la bâtisse.

orientation et élévation

L’orientation Est-Ouest permet un bon ensoleillement de la façade Sud donnant sur le jardin. L’entrée principale au Nord fait face à la vallée de la Somme et se situe dans le prolongement de l’allée de tilleuls qui débouche elle-même sur la route d’Amiens à Abbeville.
L’élévation de deux étages sur caves est très classique.

décor « rocaille »

Le style « brique et pierre » du château de Breilly est riche en sculptures décoratives, on peut dire qu’il se rattache au courant « rocaille ». La pierre domine les façades et ne laisse que de minces panneaux de briques entre les ouvertures comme remplissage décoratif. Les chaînages en harpe de pierre sur les angles de construction et contours de fenêtres, ainsi que le faîte des murs couronné d’une corniche à denticules ajoutent encore à la sophistication. L’avant-corps en pierre côté Nord impressionne le visiteur avec son balcon soutenu par quatre caryatides et surtout son fronton triangulaire monumentale surmonté de belles sculptures représentant des figures au repos.

façade Nord

On remarque:

  • un avant-corps en pierre encadre une porte et une fenêtre en plein centre,
  • quatre caryatides soutiennent le large balcon du premier étage, 4 autres pilastres de trophées soutiennent le fronton, et
  • de grandes figures au repos, tenant un ??? entre elles, sont sculptées sur les rampants du fronton.

façades Est et Ouest

On note:

  • un avant-corps en pierre encadre six belles fenêtres en plein centre
  • des mascarons à têtes d’animaux ornent les clés des fenêtres. Ils témoignent certainement du métier du propriétaire : propriétaire-agriculteur.

façade Sud

La façade Sud est semblable à la façade Nord hormis le fronton sculpté surplombant l’avant-corps qui est plus sobre, ainsi que l’escalier qui est plus petit.

toiture

La toiture du château n’est représentée que sur un croquis d’époque. Les trois corps de bâtiment sont couverts de toits en croupe indépendant à la française, c’est-à-dire très haut, à forte pente. Deux œil-de-bœuf sur le toit côté Nord de part et d’autre de l’avant corps.

autres châteaux similaires

Le château de Flixecourt est un château construit à la même époque, sur la base des plans de Delefortrie. De nombreuse similitudes : le plan d´ensemble d’abord, les hauts toits, les chaînages en harpes autour des ouvertures et aux angles et surtout le décors chargé de sculptures aux clefs des fenêtre et sur l’avant corps central.

Il existe d’autres châteaux « brique et pierre » dans la région construits entre le XVème et le XIXème siècle, dont les beaux sont décrits dans le livre de Josiane Sartre.

Voir des photos ici. Et des plans du château de Flixecourt : http://archives.somme.fr/ark:/58483/a011308867881tjU9yb.

Voici des anciennes représentations du château de Breilly.

***

On peut citer le château de Seaux en région parisienne, également dans le style typique Louis XIII en brique et pierre, avec un toit à la française. Les travaux sont dirigés par l’architecte Joseph-Michel Le Soufaché entre 1856 et 1862, d’après les projets de l’architecte Auguste Théophile Quantinet.