Ce document de 79 pages est conservé aux archives départementales de la Somme sous la cote 3e26.579, qui regroupe les actes notariés de Maitre Derouvroy à Picquigny des 3ème et 4ème trimestre de l’année 1874. Cet acte à été trouvé à partir des enregistrements (cote 3Q) qui ont permis de trouver une date approximative (l’enregistrement se passe 6 mois environs après l’acte). On a supposé que le notaire était celui de Picquigny, le plus proche Breilly.

context

La guerre franco-prussienne de 1870 vient à peine de se terminer, Patrice de Mac Mahon est élu en mai 1873 comme 3ème président de la jeune 3ème république française.
La veuve Louise Fougeron décède le 10 septembre 1874 à Breilly et laisse derrière elle la propriété de la ferme du château qu’elle a construite, ainsi que deux héritiers : Léonce qui habite la ferme et en possède déjà une partie, et Alice qui s’est mariée avec Chassepot et a quitté Breilly pour Amiens.
L’inventaire est dressé après la mort pour régler sa succession pour faire le point sur sa fortune.

contenu

Voici un résumé de ce qu’il faut retenir de cet acte notarié.

agencement intérieur

(page 5-31)

  • au rez-de-chaussée: une cuisine, une salle à manger, un office, un salon, une petite salle à manger, un petit salon et une salle de billard.
  • au premier étage: ……

les achats de terrains de Mme Coulon

(pages 34-53)

une liste des acquisitions faites par la veuve Fougeron, pour construire la propriété.
On y voit le premier achat qui marque le vrai départ de ce projet : en 1843, l’achat du bois du Rondel à la veuve Petit.

vente de terrains de la mère au fils

(page 55-61)

Le 20.02.1865, le veuve vend une partie de ses terres à son fils, devant maitre Maourre ? à Amiens. Il ‘agit de terres labourables sur les terroirs de Breilly, dont une partie de la propriété du bois du Rondel, Ailly-sur-Somme et Saint Pierre à Gouy. Le document précise que Mr Fougeron fils avait déjà construit de ses propre deniers des bâtiments agricole sur ledit bois du Rondel (distillerie, vacherie, bergerie, box pour chevaux…).
Il s’agit là certainement de la partie correspondant à l’exploitation agricole.

bail de location entre la mère et le fils

(pages 61-65)

Acte passé devant Me Derouvroy, à Picquigny le 10.05.1870  [cote 3E26.571].

testament de la veuve Fougeron

(page 66-67)

Acte passé devant Me Derouvroy, à Picquigny le 15.09.1874 [cote 3E26.579].
Elle veut être enterrée au cimetière de la Madeleine à Amiens, auprès de se famille.

legs Pinard

(page 67-72)
Acte passé devant Me Meignen (?) à Paris, le 16.12.1858.
Acte passé devant Me Dapin (?) à Amiens, le 26.11.1858.
Après décès de Mme Céline Coulon, épouse de me Pinard, à Paris le Place Lafayette No18, le 4.11.1857, et après son testament du 9.4.1857 devant M. Meignen ?, un héritage de 800.000 francs que dois se partager les frères et soeur de Mme Pinard [dont la Veuve Fougeron].
Il s’agit là d’une grosse somme apparemment !

divers

(pages 72-79 fin)
Divers informations à travailler éventuellement.

transcription partielle

Ci-après, une transcription partielle de l’inventaire après décès de Mme veuve Fougeron, née Coulon le 23.09.1874. Elle est décédée le 10.09.1874, héritage moitié pour Léonce FOUGERON et moitié pour Louise Alice FOUGERON. Testament fait le 05.02.1865, à Breilly, minute de DEROUVROY à Picquigny, suivant acte du 15 septembre. Bail entre FOUGERON mère et fils : auprès de DEROUVROY le 10.05.1870, lequel bail comprend le château, ensemble des meubles et objet mobiliers garnissant ce château.

Prisée du mobilier

§ 1er – objets loués

1. meuble non soumis à réserve
dans la cuisine

casseroles,…

dans la salle à manger

une table en chêne à cinq rallonges, deux consoles, trois bahut et douze chaises en chêne, deux [?] Louis XIII et quatre rideaux vert …

dans le premier bahut

plateau, plats, théière,…

dans le deuxième bahut

plats ronds, assiettes bleues, bols…

dans le troisième bahut

assiettes, compotiers, tasse,…

dans l’office

202 assiettes, plat à poisson, neuf plats d’entrée, 3 plats creux,… 3 sauciers, 3 saladiers, 1 léguier,… 6 carafes à vin en cristal, 2 compotiers en cristal, 8 rinces bouche,…

dans le salon

une pendule en marbre noir avec sujets italiens…

dans la petite salle à manger

une pendule, une table à manger,…

Les buffets et placards ont été placés par Mr Fougeron à ses frais.

dans le petit salon
dans la salle de billard

au premier étage
cabinet de toilette de M Fougeron

commode, table de toilette, pendule dorée, …

dans la lingerie

placards, petites table et chaise …

dans la chambre bleue

une couchette en merisier garni, une table, une commode, fauteuils, table de toilette, un canapé en cuir,…

dans la chambre à deux lits
pavillon est [vu sur Ailly]

2 couchettes style Empire, 2 tables, 1 canapé, une commode,….

dans le cabinet de toilette de la même chambre

dans le grand corridor
à droite et à gauche du grand escalier

guéridon, commodes, table de jeu,consoles en acajou, longue console étagère, pendule, ….

dans la chambre verte

une couchette à colonnes en acajou, table, commode, pendule,…

dans le cabinet de toilette de cette même chambre

au deuxième étage
pavillon ouest [vu vers la ferme]
dans le chambre de la cuisinère

couchette en chêne,…

dans une autre chambre

lit, petite table,…

dans un cabinet à côté

lit en fer,…

au grenier
dans la repasserie

table à repasser…

dans une chambre de domestique

un lit en fer…

2. meubles qui étaient réservés par Mme Fougeron pour son usage personnelle
dans une chambre de Mme Fougeron

couchette, armoire à glace, commode, secrétaire, 4 fauteuils, table à jour, table, pendule,…

dans la chambre de Melle Alice

couchette, commode, chiffoniers, 2 fauteuils, deux tables, une pendules, une glace,…

dans la bibliothèque

pendule en cuivre, 2 candeladiers et 2 biscuits, consoles, lit de repos, une quantité de livres…

au rez-de-chaussée – pavillon est
dans une chambre

un lit en acajou, fauteuils, pendule en marbre jaune avec cheval en bronze…

au deuxième etage – pavillon est
dans la chambre dite à bouquets

couchette, console, bergère, fauteuils…

dans une autre chambre

couchette, commode…

dans une troisième chambre

lit en acajou…

§ 2 – objets non loués

1. linge
2. argenterie
3. garde robe et bijoux
4. objets divers
4.1 dans la chambre de Mme Fougeron

coffre laqué, petite pendule, flacon à odeur…

4.2 dans un cabinet de toilette à côté

table, étagère…

4.3 dans la chambre dite de Mlle Alice

une psyché, deux gravures anciennes…

4.4 dans l’office

une corbeille et un compotier à fleur,…

4.5 dans diverses chambres en mansarde

peinture, lit, table, assiettes, tasses, console, glace, commode, table de jeu…

De retour dans la salle à manger

une bible, une pendule Louis XVI…

Mr Fougeron réclame comme cadeau de sa mère la pendule Louis XVI.

analyse des titres et papiers

1. acquisition faites par madame Fougeron

côte première : quarante pièces qui sont :
# titre de l’acte notaire date lieu-dit ares prix
1 vente par Madame Petit Me Legendre 23.08.1843 bois du Rondel 1139,4
2 vente par Mme de Puyraimond Me Digeon 11.11.1843 bois du Rondel 42,16
3 vente par Mme Frenoy Me Legendre 20.11.1843 bois du Rondel 14,06
4 vente par la famille Saureul (?) Me Legendre 15.03.1844 au dessus du Vaugreux 25,95
25,81
5 vente par Mlle Pecquet, Mme Bocquet et M Frenoy Me Legendre 23.03.1844 bois du Rondel
6 vente par les époux Leraillé Me Legendre 05.08.1844 bois du Rondel 42,9
7 vente par Mme veuve Debary Me Legendre 13.08.1844 bois du Rondel 42,9
8 adjudication Langlois 19.02.1845 briqueterie 45,37
aux bucheron 31,65
9 vente Bocquet Me Legendre vaugreux 14,06
bois du Rondel 6,55
10 vente par les époux Frenoy Me Legendre 23.11.1845 Ailly sur Somme 42,2
11 vente par les époux Ligny Me Legendre 07.01.1846 Vaugreux 14,3
hagette 14,3
 12 échange entre Mme Fougeron et les époux Lucas Me Legendre 29.01.1846
13 vente par les époux Leroy Me Legendre 1.12.1846 Vaugreux 13,92 420
14 vente par les époux Pecquet Me Legendre 20.11.1848 Bouchere 107,25 700
15 vente par la famille Duboille Me Legendre 25.11.1848 Vaugraux 12,5 140
16 échange entre Mme Fougeron et les époux Bourgeois Me Legendre 30.11.1848 1,83
-5,51
16b acquisition Campigneux Me Legendre 05.12.1850 bois du Rondelle 21,45 400
17 vente par Mt Prophette Me Legendre 31.05.1851 les carrieres 701,4 2000
18 vente par les époux Pécourt Me Legendre 13.10.1851 bois du rondelle 10,72 230
19 vente par Mme Demarest Me Legendre 05.05.1850 maison a breilly 1,5 415
20 vente par M et Mme Pecquet Me Legendre 30.09.1852 vallée Colin 126,6 300
21 vente par époux Blieux Me Legendre 21.11.1852 bois du Rondel 10,55 230
22 vente par la famille Pecquet Me Legendre 10.12.1852 bouchere 126,6 2500
bouchere 105,5
126,6
6,3
23 vente par Mr Lagrange Me Legendre 10.01.1853 Ailly 119,75 600
24 vente par Mr Frenoy Me Legendre 28.04.1853 32,17 60
25 vente par les Epoux Lagrange Me Legendre 26.10.1853 Ailly 14,2 345
Bouchere 34,12
26 vente par le veuve Boileau Me Legendre 26.10.1853 ailly 14,8 120
27 vente par M et Mme Lemort Me Legendre 15.05.1854 bouchere 52,76 7000
bouchere 56
dessou du bois du Rondel 21,1
227,78
34,61
57,4
96,23
42,9
281
28 vente par les epoux Wargnier Me Legendre 30.05.1855 grand val 14,77 190
29 vente par M Dieu Derouvroy 4.08.1855 bois du rondel 21,1 360
30 vente Eloy Derouvroy 27.05.1863 sud-ouest du chateau 21,1 400
total 4010,61 16410

Mr Fougeron déclare que après acquisition faite des terres, elle a fait construire sur ces terres une ferme puis le château, qu’elle a aussi fait planté un bois la plus grande partie dedis terres.

qu’elle a ainsi formé sa propriété comprenant aujourd’hui l’habitation, la ferme, le parc, le jardin potager, l’avenue et les dépendances de toute nature.

Mme Veuve Fougeron a vendu qques terres à son fils devant maitre Navarre, notaire à Amiens, le 20.02.1865.

côte deuxième : vente par Mme Fougeron à M Fougeron
terroire de Breilly – terres labourables
terroire de Saint Pierre à Gouy
terroire de Breilly

contruction propre de Leonce Fougeron: ferme distillerie, vacherie, box,…

droit de passage pour la ferme par l’avenue.

côte troisième : bail par Mme Fougeron à Mr Fougeron

maitre Derouvroy, le 10.05.1870

côte quatrième : testament de Mme Fougeron

maitre Derouvroy, le 15.09.1874, le 5.02.1865

côte cinquième: legs de Mme Pinart

sans enfants, son heritage va a ses freres et soeurs: Veuve Fougeron, Mr Coulon et Veuve Lanrent. (?) une somme de 800.000 frs a divisé en trois.

côte sixième : actions aux porteurs
côte septième : compte Guerlin et Lefebvre (banquier à Amiens)

relevé de 1863 à 1870

côte huitième : compte chez M Pinart

M. Pinart est le beau frere de Veuve Fougeron. Il tient une maison de commerce.

côte neuvième : pièces concernant Mme de Chassepot
côte dixième : compte de Mme Fougeron
côte onzième : pièces diverses
côte douzième : compte de Clementine et de son mari

Clementine : ancienne domestique de Mme Fougeron, femme de Mr Auguste Derivery

côte treizième : renseignements
côte quatorzième : vieux titres de famille
côte quinzième : notes concernant la construction du château et lettres
côte seizième: registre
côte dix septième: mémoires et factures acquittées

déclarations actives et passives

actif
passif